Partager son amour pour la science avec les enfants

Grâce à son travail à Fusion Jeunesse, Marie-Claude espère suivre les enfants qu'elle encadre en chimie au cours des prochaines années afin de s'assurer qu'ils continuent de progresser dans leur apprentissage des sciences.

Marie-Claude Raymond, une chimiste de la raffinerie de Montréal, est excellente pour expliquer la chimie aux enfants. Elle donne régulièrement des présentations aux enfants de la garderie de sa cadette, en plus d'offrir des démonstrations scientifiques à ses deux filles et aux enfants du voisinage.

Un partenariat avec la Fondation Suncor Énergie et Fusion Jeunesse permet aux employés de faire du bénévolat dans le cadre du programme de mentorat de Fusion Jeunesse. Marie-Claude était ravie de s'impliquer dans sa communauté en profitant de cette occasion et elle fait du bénévolat à deux écoles primaires de Montréal-Est. Pour Marie-Claude, il a toujours été d'une importance primordiale que les enfants soient exposés à la science à un jeune âge, tout en ayant du plaisir.

« Dès leur plus jeune âge, j'ai pris le temps d'encourager mes propres filles à développer leur curiosité pour les sciences, mentionne Marie-Claude. Les jeunes enfants sont très curieux et posent de nombreuses questions sur tous les sujets. Par exemple, ils peuvent me demander pourquoi la pluie se transforme en neige. En tant que mentors, nous devons nous assurer de répondre à toutes leurs questions et d'alimenter leur goût pour la science avec diverses activités éducatives. »

Par l'entremise des écoles de Fusion Jeunesse, Marie-Claude enseigne à six groupes d'élèves une fois par mois, sur une période de six mois. Cela signifie que ses expériences doivent non seulement capter et retenir l'attention des jeunes enfants, ce qui n'est déjà pas facile, mais elles doivent également être éducatives et réussies. Pour s'assurer que ses expériences sont appropriées, elle passe en revue chacune d'entre elles à la maison avec ses enfants.

« Il n'y a pas de meilleurs juges que mes filles. Si une expérience ne fonctionne pas pour elles, je sais qu'elle ne sera pas beaucoup plus efficace avec les enfants en classe, mentionne-t-elle. Les enfants sont vraiment éveillés et je suis émerveillée de voir à quel point leur niveau de connaissances scientifiques augmente à chaque session. C'était une expérience extrêmement gratifiante pour moi et ce ne sera certainement pas la dernière! », conclut Marie-Claude.

3 sur 5