Pourquoi utilisons-nous nos torches?

							Torches à la raffinerie de Suncor à Montréal
Pendant les travaux de maintenance de cette année, nous avons dû purger, nettoyer et inspecter notre grande torche et utiliser la petite pendant le processus. Nous pourrons maintenant utiliser une torche toute neuve à la pointe de la technique.

La torche est une tour verticale qui permet d’évacuer l’excédent de gaz produit lors du raffinage en le brûlant d’une manière sécuritaire et contrôlée, dans le respect de toutes les exigences environnementales. 

Notre raffinerie compte deux torches. La plus grande, à près de 100 m (328 pi) de hauteur, domine la raffinerie. La plus petite s'élève à 64 m (210 pi) de hauteur. Elles ne fonctionnent jamais en même temps. La grande torche est le plus souvent en service; la petite sert lors de l’entretien de la plus grande. 

Fonctionnement des torches

De la vapeur est injectée dans la torche et mélangée au gaz pour maintenir une combustion adéquate, contrôler la température et éviter le choc thermique . C'est cette vapeur que l’on voit s’échapper de la torche. Notre équipement permet d’intercepter le gaz et de le renvoyer à l’unité de traitement avant qu’il n’atteigne la torche.

Une flamme plus importante est nécessaire dans deux situations. 

La première survient lorsqu’une unité de production doit être mise hors pression de façon sécuritaire. À la fête du Travail, en 2014, nous avons subi une panne d’alimentation électrique et avons dû arrêter l’exploitation dans toute la raffinerie. Cet arrêt s’est effectué sans incidence sur la collectivité ni sur l’environnement, à l'exception du bruit provoqué par la torche. 

Même s’il a causé une perte de production importante, cet événement imprévu nous a permis de mettre à l'essai notre système de torche et nos procédures d'urgence. 

La seconde situation, où la flamme risque de prendre de l’ampleur, survient lorsque nous devons fermer certaines unités de production pour un entretien annuel planifié. Ces activités nécessitent souvent de purger les hydrocarbures gazeux restant dans l’équipement pour permettre le nettoyage et l’inspection de la machinerie. 

Dans ces deux situations où il est nécessaire de brûler un excédent de gaz, nous faisons tout pour limiter l'incidence du bruit sur le voisinage et nous suivons les règles de sécurité et environnementales les plus strictes.

6 sur 6
Suivant