Des leaders commerciaux de Suncor et de la Première nation de Fort McKay pratiquent la pêche sur glace à Moose Lake
Des leaders commerciaux de Suncor et de la Première nation de Fort McKay pratiquent la pêche sur glace à Moose Lake, situé à environ 50 km au nord-ouest de Fort McKay.

Au début de 2015, l’équipe de gestion de la chaîne d’approvisionnement du groupe Relations avec les Autochtones de Suncor a rapproché nos leaders commerciaux et les leaders commerciaux de Fort McKay dans le cadre d’une retraite culturelle. L’expérience était un élément crucial de collaboration pour permettre à l’industrie de comprendre directement l’importance de Moose Lake, une terre traditionnelle sacrée pour les Autochtones. Depuis maintenant deux ans, Suncor travaille avec la Première nation de Fort McKay en fournissant des ressources pour l’accès à Moose Lake.

En mars, l’ancien premier ministre de l’Alberta, Jim Prentice, le ministre de l’Environnement et du Développement durable des ressources de l’Alberta, Kyle Fawcett, et le chef de la Première nation de Fort McKay, Jim Boucher ont signé une lettre d’intention pour développer un plan de gestion de l’accès à la très appréciée région de Moose Lake.

De tels plans sont possibles grâce au Lower Athabasca Regional Plan, qui a créé de nouveaux cadres de travail environnementaux comportant des limites pour protéger la qualité de l’air et de l’eau de surface et pour accroître la totalité des terres protégées dans la région à plus de deux millions d’hectares.

« Moose Lake est un lieu important pour les gens de ma communauté. C’est là que nombre d’entre nous allons chasser, trapper, pêcher et cueillir des baies en toute sécurité et paix, a expliqué Jim Boucher, chef de la Première nation de Fort McKay. La lettre d’intention que j’ai signée avec le gouvernement de l’Alberta est une première étape importante pour garantir que nos enfants et petits-enfants auront un endroit propre et calme pour maintenir nos traditions et notre culture vivantes. Je me réjouis à la perspective de travailler avec le gouvernement de l’Alberta et nos partenaires de l’industrie pour développer ce plan important. »

En travaillant ensemble, les Premières nations, l’industrie et le gouvernement développeront le plan de gestion de l’accès à Moose Lake au cours de la prochaine année. C’est une étape importante vers la collaboration et l’atteinte d’un équilibre entre la mise en valeur des sables pétrolifères et la protection environnementale des terres traditionnelles autochtones.

Précédent
1 sur 5