La cabane à sucre de Fort McMurray : une sucrée de bonne idée!

Les sous-métiers de Jacobs contribuent à la fabrication des plateaux

Lors des incendies de forêt de Fort McMurray en 2016, la communauté environnante d'Abasand a été une des premières évacuées et parmi les plus touchées. Partageant le même édifice, l'école francophone et la garderie d'Abasand ont subi des dommages majeurs, car une partie de l'édifice et de la remise contenant des articles saisonniers et de l'équipement a passé au feu. Les élèves et les enfants de la garderie ont été relogés dans des roulottes pour l'année scolaire. 

Des activités, dont la traditionnelle fête du printemps – la cabane à sucre – ne pourraient pas avoir lieu à cause de la perte de l'équipement. Aussi connu sous le nom de festival de l'érable, l'événement célèbre la culture, l'histoire et les traditions canadiennes françaises. Cependant, les plateaux en métal servant à refroidir le sirop d'érable pour en faire de la tire durant le festival avaient brûlé.

Pour que la communauté francophone puisse tenir leur fête annuelle, il était clair que de l'aide serait nécessaire.

« Il n'aura fallu qu'un appel téléphonique et les spécifications dessinées sur une feuille de papier pour que nos entrepreneurs à l'usine de base de Suncor se mettent au travail », déclare Kim Rizzi, spécialiste, Relations avec la collectivité et développement économique, à Wood Buffalo.

Des entrepreneurs de Jacobs qui travaillaient à l'usine de base de Suncor ont rapidement fabriqué de nouveaux plateaux en métal et les ont livrés à temps pour les festivités à l'Association canadienne-française de l'Alberta (ACFA). La fête traditionnelle annuelle a eu lieu en mars sans problème et tous ont pu savourer de la tire d'érable.

Lily-Rose, en première année, apprécie le taffy d'érable au cabane à sucre

3 sur 6