Emma Curtis, élève de 4e année de l’école St. Martha et gagnante du concours de nom de la tourbière, et Mark Little, v.-p. dir., Amont, à l’inauguration du projet de la tourbière Nikanotee
Emma Curtis, élève de 4e année de l’école St. Martha et gagnante du concours de nom de la tourbière, et Mark Little, v.-p. dir., Amont, à l’inauguration du projet de la tourbière Nikanotee

Bien que peu connu, le terme « tourbière » revêt une signification spéciale pour notre équipe de restauration. Parfois aussi connu sous le nom de « fondrière », il s’agit d’un type de milieu humide particulier où la végétation en décomposition s’accumule sous forme de « tourbe ».

Le bassin hydrologique de tourbière Nikanotee, l’un des premiers au monde à être construit, fait l’objet d’une étude pilote de Suncor. Le rétablissement des écoulements d’eau bloqués par des fossés ou des routes a permis de restaurer de nombreuses tourbières et fondrières de mousse, mais Suncor est une des seules entreprises au monde à tenter de recréer de toutes pièces un écosystème aussi complexe. 

Avant le début de l’exploitation minière des sables pétrolifères à Wood Buffalo, des tourbières recouvraient environ la moitié de la région. Grâce aux efforts de notre équipe, elles y sont encore bien présentes.

« L’amélioration continue des pratiques de restauration liées à l’exploitation des sables pétrolifères fait partie de notre vision globale de développement durable visant à créer un environnement sain pour aujourd’hui et demain, affirme Christine Daly, conseillère principale, Stratégie en matière de développement durable, droits miniers et restauration. Après des travaux universitaires de recherche et de conception ayant duré près de 10 ans, Suncor a récemment établi les conditions associées au milieu humide le plus commun de notre région : la tourbière. Les tourbières jouent un rôle clé dans notre région en emprisonnant les gaz à effet de serre, ce qui réduit les risques d’inondation, améliore la qualité de l’eau et fournit un habitat à des végétaux et animaux uniques. »

Le suivi effectué démontre que, jusqu’à maintenant, la tourbière fonctionne comme prévu. De nombreux végétaux de tourbière, comme la mousse, la canneberge, la laiche et le bouleau, ont été plantés avec succès en 2013.

Projet pilote de la tourbière Nikanotee, août 2014

Projet pilote de la tourbière Nikanotee, août 2014

Précédent
1 sur 5