Suncor a établi un partenariat avec les Premières Nations dans le cadre du projet d'agrandissement du Parc de stockage Est

							Image du Parc de stockage Est
Image du Parc de stockage Est

Au début de l'automne, Suncor annoncé la signature de deux ententes de participation pour l'achat et la vente d'une participation dans le projet d'agrandissement du Parc de stockage Est de Suncor. Les ententes avec la Première Nation de Fort McKay et la Première Nation crie Mikisew portent sur l'achat d'une participation de 34,3 % et de 14,7 % respectivement dans le projet d'agrandissement du Parc de stockage Est, pour une participation totale de 49 %. 

Le projet d'agrandissement du Parc de stockage Est mené par Suncor vise à la construction d'un élément d'actif intermédiaire dans la région de Wood Buffalo en Alberta. L'installation, qui devrait être fonctionnelle au deuxième trimestre de 2017, comprendra des unités de stockage, de mélange et de refroidissement du bitume et sera reliée à des pipelines appartenant à un tiers. 

Ce sera un actif de logistique clé pour la mine de sables pétrolifères Fort Hills. La participation aux coûts réels d’investissement du projet d'agrandissement du Parc de stockage Est est actuellement estimée à un montant d’environ 500 millions $ qui sera versé à Suncor à la conclusion de la transaction. Les revenus tirés des ententes à long terme de services de terminal avec les partenaires de Fort Hills soutiendront le financement de cette transaction. Une fois l'agrandissement du Parc de stockage Est terminé, Suncor sera l’exploitant de cette installation.

La portée et l'ampleur de cet investissement de 500 millions $ sont sans précédent pour les Premières Nations, Suncor et notre industrie. 

« Nous sommes très heureux que la Première Nation de Fort McKay et la Première Nation crie Mikisew se soient jointes à nous à titre de partenaires dans le projet d'agrandissement du Parc de stockage Est, dit Mark Little, vice-président directeur, Amont. Nous travaillons en étroite collaboration avec les deux collectivités depuis plusieurs années et ce genre de coentreprise est une prochaine étape très stimulante pour toutes les parties. Cette entente fournira non seulement aux collectivités une source de revenu à long terme, mais elle reconnaît aussi la valeur des relations, du développement d'une confiance et d'un respect mutuels et du renforcement de la participation des peuples autochtones à la mise en valeur de l'énergie. »

Cet article contient des renseignements de nature prospective. Voir les mises en garde pour plus de détails.

Précédent
1 sur 7