Suncor investit 1,4 milliard de dollars dans la génération d'énergie sobre en carbone

Graphique démontrant le processus et les résultats de la cogénération.

En septembre, nous avons annoncé les plans de remplacement des chaudières à coke à notre usine de base des Sables pétrolifères par deux unités de cogénération au gaz naturel hautement efficaces.

Les unités de cogénération produiront une vapeur fiable pour nos activités et généreront environ 800 mégawatts d'électricité sobre en carbone. La combinaison de la réduction des émissions de Suncor associées à la production de vapeur et de l'élimination de la production d'énergie à partir du charbon à plus haute intensité de carbone aujourd'hui pourrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 2,5 mégatonnes par année dans la province de l'Alberta.

« C'est un excellent exemple de la façon dont Suncor investit dans des projets économiquement robustes, orientés vers le développement durable et progressistes sur le plan technologique, explique Mark Little, président et chef de la direction de Suncor. Ce projet fournit de l'électricité de base fiable et sobre en carbone équivalent au retrait de 550 000 voitures des routes, soit environ 15 % des véhicules actuellement en circulation en Alberta. »

Ce projet permet de réduire les émissions de GES de deux façons :

  1. Transition du coke de pétrole, un sous-produit du procédé des sables pétrolifères, vers le gaz naturel sobre en carbone, ce qui permettra de réduire les émissions atmosphériques, notamment le dioxyde de soufre, les oxydes d'azote et les particules.
  2. Transfert d’environ 800 mégawatts d'électricité de base fiable et sobre en carbone produite par cogénération vers l’Alberta Interconnected Electrical System, ce qui correspond à environ 8 % de la demande d'électricité actuelle en Alberta. Cette approche permet au projet de remplacer des sources d'énergie à plus haute intensité de GES, que l'on retrouve principalement dans les centrales au charbon.

Les unités de cogénération élimineront la nécessité d'avoir recours à un système de désulfuration du gaz de combustion, utilisé actuellement pour réduire les émissions de soufre associées au coke de pétrole. L'élimination du système de désulfuration du gaz de combustion réduira le volume d'eau prélevée par l'entreprise dans la rivière Athabasca d'environ     20 %.

Les émissions de GES de Suncor associées à la production de vapeur à l'usine de base seront réduites d'environ 25 %, ce qui contribuera à l'atteinte des objectifs s’inscrivant dans les ambitions climatiques de l'Alberta et du Canada.

La construction liée au projet devrait commencer cet automne, et la mise en service des unités de cogénération est prévue d'ici 2023.

Cet article contient des renseignements de nature prospective. Voir les mises en garde pour plus de détails.

3 sur 3
Suivant