Le terminal de Burrard pratique la préparation aux urgences

Tracy Tuohey, opérateur de Suncor, utilise le touret de barrage dans le cadre de l’exercice d’intervention du terminal de Burrard le 19 avril 2018.

Afin de rester prêt en cas d’incident réel à tout terminal de la C.-B., le personnel de Suncor effectue régulièrement des exercices sur table et des exercices d’intervention en cas de déversement. Un exercice sur table vise à rassembler les participants appropriés dans une salle pour discuter des divers problèmes à l’égard d’une urgence hypothétique simulée. Une simulation grandeur nature/un exercice de simulation est aussi proche de la réalité que possible – et déploie les rôles et les responsabilités en matière d’intervention et de reprise de manière réaliste. L’accent est mis sur l’apprentissage et l’évaluation par les participants des types de systèmes requis pour guider les mesures d’atténuation, d’intervention et de reprise pour un incident défini.

Dans les premières heures du matin du 19 avril 2018, le personnel du terminal de Burrard de Suncor a été avisé d’un « déversement » au quai maritime ouest qui impliquait une barge déchargeant du diesel. En quelques minutes, le terminal a mis en œuvre son plan d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures en milieu marin. Des barrages de confinement ont été rapidement déployés sur l’eau dans la Baie Burrard, plusieurs intervenants de la réglementation, de l’industrie et de la collectivité se sont rassemblés au centre de commandement du lieu de l’incident, puis les opérations de nettoyage ont été amorcées. À 14 h, le message de « danger écarté » a été donné et, à 15 h, toutes les personnes impliquées ont repris leur travail régulier – soulignant l’achèvement et le succès d’un autre exercice d’entraînement avec simulation.

« La journée a été une excellente occasion d’explorer différentes idées dans le cadre d’un scénario réel, déclare Jeff Leishman, directeur, Terminaux de la C.-B. Un centre de commandement unifié établi offrait un éventail unique de points de vue sur ce type d’intervention en cas de déversement en milieu marin. Un grand merci à la Société d’intervention maritime de l’ouest du Canada (SIMOC), à Island Tug and Barge (ITB), à la Garde côtière canadienne, au ministère de l’Environnement de la Colombie-Britannique, à Transports Canada, à la Première Nation Tsleil-Waututh, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont participé à l’exercice. »

À toutes nos opérations de Suncor, notre priorité est d’assurer des activités sécuritaires et fiables qui protègent les personnes, l’environnement et nos actifs. Dans le cas peu probable d’un incident, nous sommes prêts à intervenir de façon rapide et efficace pour minimiser et atténuer tout impact.

Lisez davantage à propos des plans d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures extracôtier de Suncor dans d’autres secteurs de nos activités.

Précédent
1 sur 5