Suncor se soucie des animaux, petits et grands

Larry se prépare à partir en réadaptation avec la Critter Care Wildlife Society.

Les travailleurs au terminal de produits de Burrard de Suncor sont habitués de voir des animaux sauvages, travaillant sur plus de 255 acres de forêt à Port Moody en Colombie-Britannique. Mais en juin 2019, un animal blessé est entré dans un bâtiment pour la première fois.

Un raton laveur en détresse, qui a ensuite été affectueusement nommé Larry, s'est lentement dandiné par une porte ouverte du bâtiment de la maintenance. Il avait été attaqué par des corbeaux et s'est installé dans un coin de la salle de repas.

« Larry a créé une situation étrange, dit Duane Kozub, coordonnateur de la Maintenance à l'installation. Les animaux sauvages de la région peuvent être assez dociles et paraître apprivoisés, mais ils entrent rarement dans les bâtiments. Nous savions que quelque chose n'allait pas ».

L'équipe de Burrard a apposé une affiche sur la porte de la salle de repas afin de donner de l'espace au raton laveur et a communiqué avec des organismes qui viennent en aide aux animaux sauvages blessés. Elle a finalement rejoint la Critter Care Wildlife Society, qui est arrivée en moins d'une heure.

L'organisme a géré la situation de manière rapide et sécuritaire, et Larry a été relâché dans la nature.

Il est important de se rappeler que même si le raton laveur avait l'air docile et calme, il s'agit toujours d'un animal sauvage qui peut être dangereux et qu'il faut respecter.

Duane affirme que cette expérience était une excellente démonstration de la manière dont l'équipe de Burrard a géré de manière rapide et sécuritaire une situation qui aurait pu dégénérer.

« Les membres de notre équipe, Jocelyn Schonekess et Kate Lawrence, qui ont d'abord découvert Larry, ont fait tout ce qu'il fallait, dit-il.

Ils ont compris que le comportement du raton laveur n'était pas normal. Ils l'ont signalé à un superviseur, puis ont travaillé pour comprendre la situation et déterminer ce qui devait être fait ensuite. Sans leur aide, le raton laveur aurait pu devenir agressif et attaquer, ce qui aurait malheureusement mené à son euthanasie. »

Bien que le bâtiment de la maintenance ait offert un abri sécuritaire à Larry, l'équipe a tout de même entrepris des mesures pour s'assurer que les portes de l'installation ne soient pas laissées ouvertes à l'avenir.

Précédent
1 sur 3